Le Train Touristique du Cotentin

Côte des Isles

La ligne de Carentan à Carteret

La ligne

de 1878 à 1979

1878 - Le plan Freycinet

  Nous sommes dans la deuxième moitié du XIXeme siècle et le chemin de fer est en plein développement. En 1878 le ministre des travaux publics, Charles de Freycinet lance un ambitieux projet de loi portant sur la construction de chemins de fer. L'objectif est de donner accès au train à tous les français, de façon à favoriser le développement économique et à désenclaver les régions.

1883 - La ligne Carentan - Carteret

Le plan Freycinet retient en position 49, une ligne allant de Carentan à la ligne Sottevast-Coutances qui est déjà en construction. Elle est concédée à la compagnie des chemins de fer de l'ouest par la loi du 20 novembre 1883 et elle est ouverte en deux étapes de La Haye du Puits à Carteret, le 1er juillet 1889 et de Carentan à La Haye du Puits le 8 juillet 1894, La Haye du Puits se trouvant sur l'axe Sottevast-Coutances ouvert en 1884.

1937 - Nationalisation des Chemins de fer

Dès novembre 1908, la compagnie des chemins de fer de l'ouest fait faillite et elle est rachetée par l'administration des chemins de fer de l'état. 
En 1937 un décret-loi permet la fusion des compagnies et administrations pour former la Société Nationale des Chemins de fer Français, mais cette fusion s'accompagne d'un bon nombre de fermeture de dessertes voyageurs. Notre ligne n'est pas concernée.

1947 - Réduction de la desserte ferroviaire

C'est en 1947 que la SNCF décide de classer la desserte voyageurs Carentan-Carteret en horaires estivaux. Ainsi du 15 septembre au 15 juin la desserte est assurée par autocars.


1971 - Fin du trafic omnibus

La ligne est exploitée de façon saisonnière jusqu'à l'été 1971 qui sera le dernier. L'express Paris-Carteret devenu très aléatoire sera le seul train de voyageurs à parcourir cette ligne de 2 à 4 fois par an pour les départs en vacances. Depuis la fin du trafic omnibus le service "par fer" ne propose plus de retour aux voyageurs qui doivent emprunter l'autocar.

Août 1976 - Fin du service voyageurs

Le train express Paris-Carteret circule pour la dernière fois le 1er Août 1976. Celui-ci ne dessert plus que la moitié des gares et haltes, le coût d'entretien de la ligne devient trop élevé pour le nombre de voyageurs transportés. Dès le lendemain la SNCF prononce la neutralisation de la partie centrale Baupte-La Haye du Puits (14 km).

1979 - Fin du trafic des marchandises

Les autres parties resteront ouvertes pour le service des marchandises. La Haye du Puits-Carteret (21km) fermera à son tour le 27 mai 1979.
Carentan-Baupte sera ouvert jusqu'en 1992 pour le transport de la tourbe.

L' Association

de 1982 à nos jours

 1982 - Naissance de l'ASCCC

C'est en 1982, trois ans après la fermeture, que la première Association pour la Sauvegarde du Chemin de fer Carentan-Carteret (A-S-C-C-C) est créée. Elle devient très rapidement l'Association pour la Sauvegarde du Chemin de fer Carentan-Carteret et Coutances-Cherbourg. A la demande de plusieurs municipalités et d'habitants du sud Manche, l'association étend son action à l'ensemble des lignes à trafic restreint de la Manche et devient ainsi "Association pour les Transports en Commun de la Manche" (A-T-C-M).

1985 - Tournant Touristique

En décembre 1985, elle achète à Nevers l'autorail X3825 en vue de rouvrir la ligne de La Haye du Puits à Carteret mais les démarches sont longues et ne font que repousser le projet. Cependant, elle obtient en 1988 une convention pour exploiter des trains touristiques entre Carentan et Baupte, section de ligne encore circulée par des trains de marchandises la semaine. Parallèlement, l'association rénove les 10 km de voies séparant Portbail de Carteret en vue de créer le train touristique du Cotentin.

1990 - L'aventure Cotentin

En juin 1990 la section Portbail-Carteret voit à nouveau passer des trains. L'association achète l'autorail x2426, deux remorques d'autorails, deux voitures "Bruhat" et un locotracteur "Moyse" pour exploiter les trains touristiques. En 1991, l'x3825 affecté à Carentan, rejoint Carteret laissant le train des marais au seul x2426 et sa remorque. Malheureusement la création d'une route "rocade" a eu raison du train des marais et l'exploitation s’arrête le 30 juin 1994. L'x2426 est alors vendu pour rejoindre le train touristique Pontaurail (Pont-Audemer-Honfleur). 

Les années 1990 -2010

Les années difficiles : le conseil départemental de la Manche fait le choix de racheter l'emprise de la voie ferrée mais sans les rails (1991). Le chantier a lieu au début des années 2000 supprimant ainsi la majorité des projets de l'association. L'avenir du train est incertain et menacé par toutes sortes de décisions. Le calme reviendra à partir de l'année 2010.

Aujourd'hui

L'association développe le tourisme autour de l'unique tronçon sauvegardé de 10 km entre Barneville-Carteret et Portbail-sur-Mer. Elle fait circuler le train historique d'avril à octobre et pour Noël.